l’Histoire – PanoraMagique

l’Histoire

Walt Disney, les inspirations :

Je sens que nous ne pouvons assurément pas faire de choses merveilleuses, basées sur le réel, à moins de d’abord connaître le réel !

Walt Disney

 

En premier lieu le héros des années de la jeunesse de Walt Disney, Jules Verne. Walt Disney aimait à citer cette phrase qui lui a souvent été attribuée à tort : « Tout ce qu’un homme est capable d’imaginer, d’autres hommes seront capables de le réaliser » (extrait du discours de Félix Duquesnel lors des funérailles du père de la science-fiction).

Walt Disney, né en 1901 à Marceline petite ville du Missouri, a vécu la révolution industrielle du 20ème siècle. Ce furent tout d’abord le train à vapeur et l’électricité. Très vite et toute sa vie, il va s’intéresser aux hommes capables de réaliser ces « miracles ». Il n’aura de cesse de valoriser les hommes comme Henri Ford également héros de l’Amérique industrielle.

Conséquence de cette fascination pour les inventeurs et les visionnaires, Walt Disney a souvent été guidé dans sa vie par la recherche constante de l’innovation et l’imagination sans limites.
Pionniers, Walt Disney et ses équipes vont ensuite continuer les innovations au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Même après sa disparition, la tradition perdurera…

Entre Disney et la France, les liens étroits ne datent pas d’hier : ils remontent même aux origines de Walt Disney ! Par la richesse de sa culture et de son patrimoine, la France a inspiré de nombreux films pour les Studios Disney et Pixar, qui ont pour beaucoup pris vie dans les parcs Disney. Retour sur plus d’un siècle d’histoire commune…

Des origines européennes

Walt Disney est né à Chicago le 5 décembre 1901. Mais la famille Disney trouve ses origines en France et plus précisément en Normandie, dans le petit village d’Isigny-sur-Mer.  Le nom Disney est d’ailleurs une anglicisation du nom D’Isigny, qu’auraient porté deux soldats normands Hughes d’Isigny et son fils Robert partis à la conquête de l’Angleterre aux côtés de Guillaume le Conquérant, et restés dans le pays après la victoire de 1066. Alors qu’une branche de la famille Disney émigra en Irlande au XVIIe siècle, les ancêtres de Walt dont son arrière-grand-père, embarquèrent pour les Etats-Unis en 1834. Ces origines ont notamment conféré à Walt Disney une profonde admiration pour l’Europe et la France qui allaient lui inspirer de nombreux voyages et plusieurs longs métrages animés. En clin d’œil, et par hommage,  les visiteurs de Disneyland Paris peuvent trouver du Beurre d’Isigny dans les restaurants à table, ainsi que le blason sculpté avec les armes de la famille Disney sur une enceinte du Château de la Belle au Bois Dormant !

Walt Disney a vu la France pour la première fois en 1918. Un an avant l’âge minimum requis, il s’engagea, en falsifiant son passeport, comme ambulancier bénévole pour la Croix-Rouge afin de participer à l’effort de la Première Guerre Mondiale. Débarqué au Havre, il est d’abord installé près de Saint-Cyr-l’École, puis est assigné à la conduite d’ambulances à Paris et enfin affecté à un camp de la Croix-Rouge à Neufchâteau, nœud ferroviaire situé dans les Vosges. Il y restera près d’un an avant de retourner en Amérique du Nord. Outre un voyage en Europe en 1935 d’où il revint avec une bibliothèque entière d’œuvres pour lui et ses artistes qui préparaient le premier long métrage d’animation Blanche Neige et les Sept Nains, Walt reviendra par la suite en France en 1949, cette fois-ci avec sa femme et ses filles, lors d’une croisière transatlantique.

La France au cœur de nombreuses œuvres Disney

Walt Disney sera énormément influencé par l’Europe durant toute sa carrière, et par de nombreux contes français en particulier. Lors de sa tournée européenne, de nombreux artistes comme Heinrich Kley, Eugène Grasset, Grandville, Philippe Rousseau, Richard Doyle, William Blake ou bien encore Beatrix Potter l’ont beaucoup marqué. Dans les années 50, les contes de Perrault inspiraient les films d’animation La Belle au Bois Dormant et Cendrillon qui à leur tour inspireraient des attractions et des expériences dans les parcs à thèmes Disney à travers le monde. Après la mort de Walt, la France continua à inspirer les studios Disney : Les Aristochats, Le Bossu de Notre-Dame et plus récemment Ratatouille, ont chacun mis en scène la ville de Paris à une époque différente.

Mais les liens entre The Walt Disney Company et la France ne s’arrêtent pas au cinéma. Dès 1930, les aventures de Mickey Mouse sont publiées dans un quotidien français. Le 8 janvier 1936, Walt Disney reçoit la Légion d’Honneur française dans ses Studios. En 1951, la première filiale française du groupe s’installa à Paris, sur les Champs Elysées. Des émissions de télévision consacrées à l’univers Disney sont proposées aux foyers français dans les années 80 sur TF1 et FR3. Disney a toujours aimé la France, qui le lui rend bien : en 1984, lorsqu’il est à nouveau question d’implanter une destination Disney en Europe, c’est donc naturellement que le site français de Marne-la-Vallée, à proximité de Paris, est envisagé.

 

La France et l’Europe, sources d’inspirations permanentes pour Disneyland Paris

Quand Disneyland Paris est officialisé en 1987, il n’est alors pas question de copier-coller les parcs américains du groupe Disney. « Euro Disneyland », comme il est alors appelé, devra tenir compte des influences et cultures européennes, et veut rendre hommage aux contes qui l’ont inspiré.

Le Château de la Belle au Bois Dormant s’inspire ainsi de plusieurs lieux du patrimoine français comme le Mont St Michel, les Hospices de Beaunes ou le Château de Chambord. Fantasyland bénéficie d’un véritable quartier français dans la cour du Château avec l’Auberge de Cendrillon servant de la cuisine française. Discoveryland s’inspire du roman de Jules Verne avec Space Mountain : Mission 2 ou Les Mystères du Nautilus, et a célébré pendant 12 ans l’Europe, ses grands écrivains et visionnaires dans Le Visionarium. La musique, les couleurs et les traditions françaises sont aussi représentés régulièrement à Disneyland Paris, qu’il s’agisse de musiques ou films joués au Parc Walt Disney Studios, ou le feu du 14 juillet qui est tiré chaque année.

libero ipsum sit diam Donec libero. elementum nec facilisis